À Lille, La chouette librairie fait son nid dans le centre-ville

Scribadour.com

imprimer

Le centre-ville de Lille accueille une nouvelle librairie, les yeux grand ouverts : La Chouette. Installée au 72 rue de l’Hôpital Militaire, la boutique généraliste viendra compléter la riche offre de librairies spécialisées lilloises. Derrière le comptoir, Hélène Woodhouse et Marion Courbe-Vadebout, qui font valoir une solide expérience de ce secteur.

 

Après plusieurs années d’expérience dans les librairies des autres, Hélène Woodhouse s’est résolue à ouvrir sa propre enseigne : à la fin de ses études, elle découvre la librairie La Page, à Londres, qui « m’a convaincue de rester pour 5 ans ». Après cette expérience, « une passion en a supplanté une autre », et Hélène Woodhouse continue son parcours de libraire, d’abord sur l’île d’Oléron, puis, surtout au Bateau-Livre, une autre librairie lilloise, comme responsable du secteur littérature et sciences humaines.

À ses côtés au sein de la librairie, Marion Courbe-Vadebout, ancienne libraire de Millepages, à Vincennes. À deux, elles ambitionnent de « proposer une offre complémentaire à ce que l’on peut trouver auprès des librairies de Lille. Je connais très bien mes confrères et consœurs, grâce à mon expérience au Bateau-Livre, et l’idée est de travailler avec eux, main dans la main », nous explique Hélène Woodhouse.

Face à l’activité du Furet du Nord, les libraires indépendantes de Lille ont du répondant, avec un grand nombre d’établissements spécialisés, des comics aux livres religieux, en passant par le voyage, les langues étrangères ou les mangas. Mais les librairies généralistes manquaient dans le centre-ville : « Ouvrir une librairie généraliste me ressemble aussi, car je lis un peu de tout. La librairie a une orientation sur le domaine littéraire, mais pouvoir proposer une offre généraliste est aussi une envie personnelle. »

Le catalogue de la librairie est encore en constitution : le succès de la campagne de crowdfunding permettra aux libraires d’y intégrer des titres plus confidentiels, publiés par la petite édition.

Un local entièrement rénové

Le local occupé par la librairie permettra d’accueillir les clients sur une surface de 65 m2, à laquelle s’ajoutent un bureau et une cave : l’espace, occupé pendant près de 40 ans par une boutique de produits bio, a été entièrement refait, « des sols au plafond, avec du mobilier fait sur mesure ».

La librairie, sur deux volumes, a distingué dans le premier le texte, et dans le second, l’image, avec la BD, la jeunesse et les livres pratique/loisir. Dans les deux espaces, des bancs ainsi qu’un coin destiné aux plus jeunes permettront de s’arrêter quelques instants pour feuilleter un ouvrage ou siroter un thé, qu’Hélène Woodhouse et Marion Courbe-Vadebout offriront à l’occasion.
 


 

Dès le 23 novembre, la librairie accueillera sa première rencontre, avec Pauline Delabroy-Allard et Philippe Annocque, qui sera suivie par beaucoup d’autres. L’inauguration du lieu, elle, se déroulera au printemps, lorsque les libraires auront pu faire la connaissance de leurs premiers clients. 

Librairie Place ronde : le Bed & Breakfast
avec des chiffres et des lettres

Le projet a été soutenu par l’Adelc, le Centre national du livre, la région, la Drac, et par un prêt d’honneur accordé à Hélène Woodhouse. La ville de Lille, de son côté, a salué l’ouverture par une visite de la personne chargée du livre et de la lecture et par un appel de Martine Aubry, maire de la ville.

Source

Les lecteurs en parlent : 15 livres pour accompagner la semaine
Brûler des livres jeunesse LGBTQ : des centaines resurgissent