À Lille, la librairie internationale V.O. en sursis

Scribadour.com

imprimer

Les jours de la librairie internationale V.O., à Lille, sont comptés : le 31 décembre, la gérante, Môn Jugie, tirera pour la dernière fois le rideau de sa boutique. Pour le moment, les projets de reprise n’ont pas abouti, et la créatrice de la librairie souhaite prendre sa retraite : si aucune offre ne tombe d’ici là, une liquidation attend la librairie.
 

Après 16 années d’activité, la librairie internationale V.O., véritable institution lilloise est une des rares librairies françaises à proposer un vaste catalogue de livres étrangers. Des ouvrages en français, anglais, allemand, italien, espagnol, russe, japonais et portugais sont ainsi présents dans ses rayons. Toutefois, depuis l’annonce du départ en retraite de la gérante, Môn Jugie, la librairie voit son avenir menacé.

Depuis le mois de février dernier, la nouvelle est connue, mais les offres de reprise ne se sont pas pour autant multipliées : « Je me suis donné jusqu’au 31 décembre », a indiqué Môn Jugie à France Bleu. « Je suis restée une très petite fille, je crois au Père Noël, je pense que tout peut arriver. Mais si personne ne se manifeste par quelque chose de concret, au moins une promesse d’achat, avant le 31, en janvier, je ferai certainement une liquidation. »
 



Il y a une semaine, la libraire a reçu les insignes de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres des mains de la maire de Lille, Martine Aubry. Un cadeau de départ qui ne suffit pas à effacer la déception, tant du côté des clients que de la libraire…

Source

Les Égyptiens veulent boycotter la Foire internationale du livre du Caire
La diffusion, chez Flammarion, “méprise totalement le petit libraire”