À Naples, on attend toujours l’ouverture de la première librairie-hôtel

Scribadour.com

imprimer

Dans le quartier de Vomero, à Naples, une nouvelle librairie s’est ouverte – excellente nouvelle en soi. Mais les habitants autant que les touristes auront, peut-être un jour, aussi, le plaisir de pouvoir y dormir. L’établissement, propriété du groupe éditorial Mondadori, doit en effet reproduire le modèle de la librairie-hôtel, qui s’est développé au Japon.


 

C’est en décembre 2016 que le premier établissement du jour a vu le jour, à Tokyo : la librairie Book and Bed, située dans le quartier de Ikebukuro, équipée de lits et de livres, faisait sensation. On y retrouvait une sélection de livres réalisée par Shibuya Publishing & Booksellers, maison d’édition et chaîne de librairies.

Assez logiquement, c’est donc le géant italien Mondadori qui reprenait le concept. En 2017, le groupe affichait plus de 500 millions € de chiffre d’affaires, avec plus de 600 points de vente – club de lecture et librairie. Et en 2016, le rachat du groupe RCS Libri faisait de l’entreprise un acteur incontournable du Bel Paese, avec 40 % de l’édition italienne dans son giron. Meraviglioso
 

C’est au 158 rue Luca Giordano que la nouvelle librairie Mondadori a bel et bien ouvert ses portes, en mars 2018. Elle promettait alors de devenir le premier Book and Bed d’Italie – ou libreria-hotel. Les amateurs pourraient alors y lire, puisque l’endroit offrirait aussi un service de bibliothèque, mais également y dormir. Une centaine de livres seraient alors à consulter sur place et des couchettes disponibles au deuxième étage pour s’endormir.


 

Chose amusante, c’est un commerce culturel qui aura remplacé cette fois un commerce de bouche, puisque la pâtisserie Bellavia occupait autrefois ces locaux. Ainsi, sous le nom de Mooks – croisement hasardeux de Mondadori et books –, la librairie propose sur son site internet de dormir avec plus de 1000 auteurs, aux amateurs.
 

Sauf que, depuis l’ouverture annoncée en mars 2018, l’espace hôtel de cette librairie, n’a toujours pas vu le jour. Contacté par téléphone, on nous explique que « cela devrait arriver fin février ou début mars de cette année. Mais pour l’instant, nous n’avons pas encore de précisions ».

L’impatience est l’ennemie du sommeil… et du lecteur. 
 

Source

Clarence Boulay, lauréate du Prix du Roman Version Femina pour Tristan
Tours : un incendie contraint à évacuer la bibliothèque municipale