Edition : une baisse contenue de l’ordre de 1 % sur 2018 pour le livre

23787755528 94c37b8c54 Z 1

Scribadour.com

imprimer

Comme le fût 2017, l’année 2018 aura été en demi-teinte pour l’industrie du livre, d’un point de vue économique. C’est l’un des éléments que le président du Syndicat national de l’édition, Vincent Montagne, aura relevé, en présentant ses vœux, ce 10 janvier. 

Vincent Montagne - Foire du Livre de Francfort 2017
Vincent Montagne – ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Si la liberté de circulation des idées reste première, et une des missions que le SNE portera en 2019 comme les années passées, la réalité économique rattrape tout un chacun.

À cette heure, les chiffres de 2018 ne sont pas encore entièrement connus, mais les tendances s’affirment et se confirment déjà. 2018 aura été « une année en dents de scie et globalement tendue », assure Vincent Montagne.

Bien entendu, le secteur de la bande dessinée, et tout particulièrement en librairie indépendante, aura connu un certain succès. D’autres secteurs éditoriaux auront « une belle dynamique à l’international », mais les résultats devraient afficher « une légère décroissance, une baisse contenue de l’ordre de — 1 % », à en croire les tendances que présente GfK pour le moment. 

« En tous cas, une baisse qui nous rappelle combien l’économie du livre et de l’édition reste fragile », relevait le président du SNE. 

Sur l’année 2017, l’industrie du livre affichait 2,792 milliards € de chiffre d’affaires selon les données communiquées par le SNE, contre 2,837 milliards € – le recul enregistré était de 1,61 % entre les deux années. 

Source

Christophe Arleston : “Lanfeust Mag a rempli son office en très grande partie”
Alexandria Marzano-Lesnevich, Prix du livre étranger France Inter - JDD 2019