Etats-Unis : des “chapbooks” poétiques inédits des années 60-70 dévoilés

Scribadour.com

imprimer

Offrant l’une des collections de chapbooks les plus complètes et les plus variées aux États-Unis, la Bibliothèque Nationale de poésie Poets House invite les poètes et le public à se familiariser avec la tradition vivante de la poésie . Ce mois-ci, elle complète sa collection avec des recueils inédits datant de la « Révolution Miméo », une période prolifique dans l’histoire des publications de la « petite presse ».


Bibliothèque nationale Poets House, à New York (Image de couverture Facebook)

La révolution miméo (ou révolution miméographique), du début des années 1960 jusqu’au milieu des années 1980. Elle est considérée comme une période active d’édition littéraire à petite échelle, non commerciale, facilitée par l’accessibilité de la machine miméographique. Elle se distingue de la presse privée traditionnelle par son accent mis sur une production rapide et bon marché. Les presses associées à ce mouvement publiaient souvent des travaux expérimentaux et constituaient un espace d’expression important pour les poètes, les écrivains et les artistes ignorés des magazines grand public.

C’est dans ce cadre que se développèrent les chapbooks de poésie . Ces derniers sont reconnaissables grâce à un ensemble de pages, souvent pliées en deux et reliées au pli avec du fil, des agrafes ou tout autre matériau souhaité par son créateur. Le terme peut également être utilisé pour décrire un livre de poésie de longueur, de taille ou de tirage inférieurs à ceux d’un recueil de poèmes standard.

Comme les chapbooks sont faciles à créer et à distribuer, les poètes en quête de notoriété privilégiaient souvent ce format pour leurs recueils. Il permettait d’attirer plus facilement l’attention du lecteur sur une série de poèmes choisie par l’auteur.

Parmi les principaux acteurs de la révolution Miméo, citons LeRoi Jones (Amiri Baraka) et Hettie Jones, cofondateurs de Totem Press, Dudley Randall de Broadside Press, Lawrence Ferlinghetti de City Lights Books ou encore Sergio Mondragon de El Corno Emplumado. Leurs activités d’édition ont favorisé la création de diverses communautés littéraires, comme celle des « Black Mountain poets », rassemblant un grand nombre d’auteurs ayant fréquenté le Black Mountain College en Caroline du Nord.

Une nouvelle sélection est disponible chaque mois sur le site de la bibliothèque  Poets House. Vous pouvez parcourir en ligne quelques pages de chaque chapbook, avoir accès à des commentaires qui contextualisent l’oeuvre et même écouter la voix des auteurs en train de lire leurs poèmes .

 

Source