Évelyne Bloch-Dan reçoit le Prix Céleste Albaret 2018

Scribadour.com

imprimer

La Société des Hôtels Littéraires, l’Hôtel Littéraire Le Swann et la librairie Fontaine Haussmann annoncent la quatrième édition du Prix Céleste Albaret. Il sera remis à Évelyne Bloch-Dano pour son livre Une jeunesse de Marcel Proust (Enquête sur le questionnaire) aux éditions Stock.

En présence de l’association allemande des amis de Marcel Proust, la Proust Gesellschaft, présidée par le Docteur Reiner Speck, qui nous présentera le troisième questionnaire de Proust découvert cette année 

Qui n’a jamais entendu parler du questionnaire de Proust ? Les réponses de l’écrivain ont traversé le temps et fait le tour du monde. On a oublié qu’elles provenaient d’un album intitulé Confessions, appartenant à Antoinette Faure, la fille du futur président de la République. En participant à ce jeu de société à la mode, Marcel Proust ne se doutait pas qu’il livrerait des indices sur l’adolescent qu’il était. 

Ses réponses ont été commentées. Mais jamais contextualisées ou comparées. Jamais datées avec exactitude. De Gilberte aux Champs-Elysées à la petite bande d’Albertine et des jeunes filles en fleurs, quelles traces ont-elles laissées dans son œuvre ? Évelyne Bloch-Dano a mené l’enquête. Elle est parvenue à identifier les autres amis de l’album d’Antoinette. C’est alors tout un monde qui a surgi, celui des jeunes filles de la bourgeoisie de la Belle Epoque. 

Quelques garçons aussi. À travers leurs goûts, leurs rêves, s’est dégagé le portrait d’une génération. Celle de Marcel Proust.

 

Le prix sera remis ce 12 septembre à 19 h 30 à l’Hôtel Littéraire Le Swann, avec les membres du jury : Philippe Berthier (Lauréat 2017), Jean-Paul Enthoven, Michel Erman, Laure Hillerin, Jacques Letertre, Mireille Naturel et Jürgen Ritte 

Evelyne Bloch-Dano – Une jeunesse de Marcel Proust — Enquête sur le questionnaire – Stock – 9 782 234 075 696 – 19,50 €

Source

En prison, des pères enregistrent des livres pour leurs enfants
Pour l'Éco, le magazine d'Humensis pour se réconcilier avec l'économie