Festival, librairie, éditeur, solutions pour réussir son crowdfunding

Scribadour.com

imprimer

Monter un festival, développer une maison d’édition, ouvrir, agrandir (ou sauver) une librairie : les aides privées sont devenues des outils non négligeables dans le montage financier des projets portés par les acteurs du livre et de la lecture.

Eurocrisis 2
Alan Klim, CC BY 2.0
 

Réalisé par Livre et Lecture en Bretagne, Normandie Livre & Lecture, ALCA Nouvelle-Aquitaine, Agence régionale du Livre (ArL) Provence-Alpes-Côte d’Azur et coordonné par la FILL, un dossier spécial a été mis en ligne.

Il a pour ambition de faire le bilan sur le développement du mécénat et du financement participatif (ou crowdfunding), en s’appuyant sur les analyses de chercheurs et de spécialistes, et les témoignages d’auteurs, d’éditeurs, de libraires, d’organisateurs de manifestation littéraire, de porteurs de projets en faveur des publics dits éloignés ou empêchés, de bibliothécaires.

Pourquoi le mécénat reste-t-il encore marginal dans le secteur du livre ? La bonne approche pour séduire les entreprises passe-t-elle par le mécénat (ou le partenariat) de proximité et pour quels types de projets ?
 

Financement participatif de la culture :
une alternative… pour qui ?

 

Second volet de ce dossier, le financement participatif ou crowdfunding qui ne cesse de prendre de l’ampleur, en particulier au bénéfice de la librairie indépendante, mais aussi d’auteurs ou de maisons d’édition. Un mode de financement qui va bien au-delà d’une simple collecte de fonds : parce qu’il rassemble une communauté autour d’un objectif, il permet aux porteurs de projets de se faire connaître et de développer une clientèle…
 

À condition de savoir manier les outils pour nouer un partenariat avec un mécène ou réussir sa campagne de crowdfunding.

A retrouver à cette adresse.

Source