La British Library rend hommage aux éditrices britanniques

La British Library rend hommage aux éditrices britanniques

Au Royaume-Uni, la prestigieuse British Library, la bibliothèque nationale du pays, accueille une exposition qui rend hommage à la présence et au travail des femmes dans l’édition. Depuis le 4 avril, il est possible de découvrir dans les murs de l’institution une histoire orale des éditrices, avec un accent mis sur les décennies 1970, 1980 et 1990. 

Dessin de Jacky Fleming

 

L’exposition a été placée sous l’égide de l’organisation Women in Publishing (WiP), fondée en 1979, qui s’est donnée pour mission de rendre visible le travail des femmes dans l’industrie de l’édition et les aider à surmonter des obstacles dans leur carrière ou la reconnaissance de leur parcours. The Women in Publishing Oral History, groupe interne au WiP, s’est lancé dans la collecte d’entretiens audio pour reconstituer l’histoire des femmes dans l’édition britannique.

C’est une trentaine de ces interviews qui forment le corps de l’exposition présentée à la British Library, et qu’il est possible de découvrir partiellement sur le site dédié mis en ligne par Women in Publishing. Liz Calder, cofondatrice de Bloomsbury, Kay Symons, éditrice dans le secteur de l’éducation, ou encore Gail Rebuck, à la tête de Penguin Random House au Royaume-Uni, font partie des personnes interrogées.

La plateforme propose aussi plusieurs articles qui reviennent sur la mainmise masculine exercée sur l’édition pendant des années et sur le combat des femmes pour se faire une place dans le secteur. 

Inégalités de salaire entre femmes et hommes
chez les éditeurs anglais

Le projet Women in Publishing Oral History a été porté par Jane Cholmeley, ancienne libraire, et Penny Mountain, journaliste, avec l’aide de l’historienne de la British Library spécialisée dans le patrimoine audio, Sarah O’Reilly, et l’historienne Sue Bradley.

La plateforme Women in Publishing Oral History est accessible à cette adresse.

Cliquez ici pour lire l’article

Chine : les bibles en voie de disparition, censurées par le gouvernement
Problèmes du livre numérique dans les universités françaises

Voir aussi

Partager sur: