L’ultime lettre de Rimbaud à sa soeur adjugée 405 000 €

La vente de documents inédits de Paul Verlaine et d’Arthur Rimbaud a eu lieu ce 9 octobre, avec un véritable record. Une lettre autographe du poète à sa sœur est partie pour 405.000 €.

Le courrier est daté du 10 juillet 1891. Et probablement est-ce l’un des derniers, et des plus émouvants témoignages que le poète, revenu d’Afrique, nous a légué. Ce testament déchirant contient des passages particulièrement tragiques dans lesquels son langage, si spécifique, ressurgit. Elle intervient d’ailleurs quelques mois avant son décès, le 10 novembre de la même année.

La résurrection du poète

Rimbaud illustre la lettre de trois dessins figurant sa jambe de bois, ses deux béquilles et un modèle de jambe artificielle. Il vient en effet d’être amputé à Marseille, à la suite d’une grave tumeur à la jambe droite, prémices du cancer qui l’emportera.

Bien qu’il soit immobilisé à l’hôpital, son état ne s’améliore pas, et il est pris d’une amère et poignante nostalgie en repensant à sa vie d’autrefois :

Quel ennui, quelle fatigue, quelle tristesse en pensant à tous mes anciens voyages, et comme j’étais actif il y a seulement 5 mois ! Où sont les courses à travers monts, les cavalcades, les promenades, les déserts, les rivières et les mers ? Et à présent l’existence de cul-de-jatte !

Pourtant, Rimbaud veut vivre, car, « si stupide que soit son existence, l’homme s’y attache toujours. » Il confie même avoir décidé de rentrer en France pour se marier, ajoutant aussitôt, avec une métaphore étonnante qui rappelle les plus beaux passages d’Une saison en enfer : « Adieu mariage, adieu famille, adieu avenir ! Ma vie est passée, je ne suis plus qu’un tronçon immobile. »

Les vestiges d’une rencontre fulgurante

D’autres lettres plus anciennes ont été également mises en vente lors de cette session. Une lettre adressée à sa mère et à sa sœur, signée Rimbaud, datée du 23 mai 1891, est écrite comme un cri de détresse d’un homme seul et moribond. Elle fut rédigée à l’hôpital à Marseille où le poète devait mourir six mois plus tard. Cette lettre extrêmement tragique, presque funèbre, montrant Rimbaud désespéré, a été emportée à 175.000 € (lot 237, estimation : 60.000 à 80.000 €).

L’une des dernières photographies d’Arthur Rimbaud authentifiée

Une lettre particulièrement importante d’Arthur Rimbaud à sa famille du 10 septembre 1884 dans laquelle il demande des nouvelles de ses proches puis confesse sa difficile existence africaine, alors négociant à Aden. Cette magnifique lettre s’est vendue 125.000 € (lot 233, estimation : 60.000-80.000 €).

Ces documents émouvants sont parmi les lots phares de l’exceptionnelle bibliothèque R. et B. L., vendue par Sotheby’s, en association avec la maison d’enchères Binoche et Giquello. Ce septième volet proposait des éditions originales, certaines sur grand papier, d’autres avec envoi. Plusieurs d’entre elles sont dotées de magnifiques provenances littéraires ou sentimentales.

Adolescent impétueux et rebelle : Arthur Rimbaud

Cette vente sera suivie, en 2019, par un bel ensemble de manuscrits — lettres de peintres, de musiciens et d’écrivains – issu de la collection R. & B. L.

Source

Festival, librairie, éditeur, solutions pour réussir son crowdfunding
Les lecteurs en parlent : 15 livres qui murmurent à l'oreille