Passer ses vacances chez Agatha Christie, à Greenway Estate

imprimer

Puisqu’un long week-end se profile, avec un pont non négligeable, autant profiter de l’occasion pour une escapade. Et partir à Devon, au Royaume-Uni, du côté du Dart, fleuve côtier au sud-ouest du pays. Rendez-vous à Greenway Estate, résidence d’été d’Agatha Christie. Rien que ça.


 

La propriété est splendide, surplombant le fleuve, et la romancière l’acheta en 1938 : jusqu’à sa mort, en 1976, elle passa la plus grande partie de ses vacances estivales sur place. Les lieux occupent une place non négligeable dans ses romans — Cinq petits cochons, ABC contre Hercule Poirot, Poirot joue le jeu (la série télévisée diffusée en 2013 y fut d’ailleurs tournée). 

Et d’autres encore.

À l’heure actuelle, des étudiants prennent soin du potager, et on peut visiter l’intérieur de l’immense maison, qui recense quelque 11 000 objets, bibelots, livres et autres statuettes. La romancière avait manifestement la passion de la collection : argenterie, faïence, porcelaine, de quoi recevoir convenablement.
 

Agatha Christie, reine du surf

Dans chaque pièce, on retrouvera des livres, mais également le piano de Christie elle-même.

Côté extérieur, outre une baignade dans le fleuve, forcément appréciable, on peut retrouver des vergers et jardins fleuris… Christie désignait cet endroit comme « le lieu le plus beau au monde ». En le découvrant, on comprend pourquoi. 

Des signatures sont par ailleurs organisées ainsi que des lectures, de quoi préserver l’esprit littéraire qui l’endroit a abrité. Dans la bibliothèque, on peut même entendre un enregistrement audio du petit-fils d’Agatha Christie, qui raconte ses vacances avec sa grand-mère à Greenway. 

Une exposition des lettres secrètes de l’auteure à son éditeur, HarperCollins, est actuellement proposée, depuis le 11 août, gratuitement accessible et sans réservation.

Plus d’infos ici.
 

Source

VS Naipaul: “Ayant appris à écrire, je suis devenu mon propre maître”
L'amour, au temps de l'adolescence