Plusieurs départs chez Audible : quel avenir pour les productions originales ?

Audible, la filiale d’Amazon consacrée au livre audio, s’est rapidement dotée d’un département consacré aux productions originales, publiées sous le label Audible Original. Des podcasts ou des livres audio exclusifs, que la firme utilise comme produits d’appel. Mais la stratégie en la matière va connaitre quelques changements, en témoignent plusieurs départs.

Audible-studios-amazon

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Révélée dès jeudi dans un podcast, justement, l’information a été confirmée par Audible : la société a fait état de plusieurs départs au sein de son département consacré aux productions originales. Une douzaine de personnes seraient concernées par ces licenciements, visiblement effectués « sans préavis ». A priori, les équipes chargées des podcasts seraient particulièrement touchées.

À la recherche d’arguments pour attirer des clients vers son offre d’écoute en illimité, Audible investit massivement dans la production de contenus, à la manière de Netflix ou Hulu. Sauf, qu’évidemment, ceux-ci sont tournés vers l’audio. C’est en février 2016 que les premiers contenus ont été annoncés. « Amazon fait pour Audible ce qu’il a fait pour Prime Video. Il est en train d’embaucher une tonne de très bons producteurs et gestionnaires, issus de la radio publique, pour acquérir des podcasts et développer ses propres émissions », analysait-on alors.

En effet, un responsable de NPR, Eric Nuzum, supervisait l’ensemble, mais a depuis quitté ses fonctions chez Audible. A priori, Audible envisagerait un changement de stratégie pour ses contenus originaux, et en particulier ses podcasts.

« Comme vous le savez peut-être, nous avons développé notre stratégie de contenu pour Audible Originals (y compris nos initiatives vers le théâtre, la fiction spécialement écrite pour l’audio ainsi que nos programmes courts). Une restructuration de nos équipes a entraîné la suppression de plusieurs postes et le transfert d’autres sur des secteurs différents de la société » a indiqué un porte-parole d’Audible à NiemanLab.

Audible paiera trois années d’études pour un élève britannique

De nombreuses questions restent en suspens, en premier lieu l’avenir du podcast chez Amazon, mais aussi la possibilité d’un changement de stratégie pour les contenus originaux.

En France, Audible a également produit des podcasts, notamment avec Les Boloss des Belles Lettres, Binge Audio ou encore Nouvelles Écoutes.

Source

Sharjah : la “cité de l'édition” ouvre les marchés émiratis aux éditeurs
Au Kenya, deux femmes se battent pour sauver trois bibliothèques