Privé de sac à dos, un élève porte ses livres dans un micro-ondes

Panier Osier Livres Classe 1

Scribadour.com

imprimer

Les cartables scolaires trop lourds, tous les parents s’en sont plaints. Mais quand la Spalding Grammar School, en Angleterre, interdit les sacs à dos dans son établissement, ce n’est pas pour lutter contre la scoliose précoce. Parce qu’en réalité, sait-on réellement ce que ces adolescents diaboliques dissimulent dans leur sac ?

Pour des raisons de sécurité, a donc prétexté l’établissement, interdit de venir en cours avec un sac à dos. Et pour ceux qui ne sauraient pas comment faire, la direction de l’établissement incitait à mettre leurs manuels dans un sac en plastique. 

L’esprit rebelle de ces jeunes gens n’en aura été que plus stimulé encore : un certain Jacob Ford s’est ainsi lancé dans le combat de l’absurde par le plus absurde. Un jeu d’escalade dangereux, mais souvent hilarant.

Dans un effort de protestation silencieuse, l’ado s’est ainsi efforcé durant toute une semaine de venir en cours avec les objets les plus improbables pour porter ses livres. Du panier en osier jusqu’au micro-onde – il n’aurait plus manqué qu’une tondeuse à gazon –, les alternatives déployées ont progressivement déclenché l’ire des autorités pédagogiques.

Dans le même temps, une élève a lancé en ligne une pétition pour tâcher de faire entendre raison aux responsables de cette navrante mesure.


 

L’élève aura pris deux jours de suspension pour cet esprit non conformiste et résolument dissident. Sa mère, fière comme pas permis de sa progéniture, qui aura combattu pour des idées, l’accompagne pleinement dans ce conflit. « Je crois que les enfants devraient avoir la liberté de s’exprimer de manière égale aux adultes », lance-t-elle. 

 

via Ladible

Source