Tous les chemins d’Angoulême mènent à Rome, et inversement

Scribadour.com

imprimer

La bande dessinée et la littérature graphique connaissent un essor remarquable depuis les années quatre-vingt-dix, avec une démultiplication des esthétiques et des sous-genres. Le 9e art nourrit plusieurs autres disciplines, qu’il s’agisse du cinéma, du jeu vidéo, du cinéma d’animation ou des images virtuelles.


 

L’Académie de France à Rome – Villa Médicis et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image ont souhaité soutenir cette vitalité et accompagner des parcours d’auteurs singuliers, afin de leur donner une visibilité et de créer des opportunités de rencontres avec d’autres artistes et de nouveaux publics. 

À cette fin, les deux établissements ont mis en place une résidence de narration graphique qui vise à accompagner des auteurs confirmés de bande dessinée, d’illustration ou de cinéma d’animation français ou résidant en France, sur des projets spécifiques (albums, films), projets transdisciplinaires, transmédia en leur proposant deux temps de résidences, l’un à la Maison des auteurs de la Cité et le second à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis. 

L’autrice angoumoisine Céline Guichard est la lauréate 2018 de la première édition. 

Artiste graphique, son travail expérimente de manière particulièrement novatrice les relations entre texte et image.

Son travail qui s’appuie sur ses souvenirs d’enfance, ses obsessions pour la biologie humaine et animale, l’anormalité, l’univers du rêve, la transgression… mêle tout autant fantastique japonais, évocations baroques, surréalisme, influences du Comics US et imagerie punk-rock.

Si elle a tout d’abord pratiqué la peinture avant de s’investir activement dans des projets Web collectifs, elle se consacre depuis 1996 essentiellement au dessin libre sans privilégier une technique particulière.

Depuis une dizaine d’années, elle participe activement à la scène mondiale du dessin contemporain à travers des expositions et des publications dans lesquelles elle renouvelle la manière de mettre en scène un récit graphique.

Ses travaux ont notamment été exposés à la friche de la Belle de Mai (Marseille), au MIAM (Sète), et dans de très nombreuses galeries Le Cabinet d’amateur, Da-End (Paris), Arts Factory (Paris), Le Mat (Montpellier), Sterput (Bruxelles), Rothick Art Haus (États-Unis), Antichi Forni (Italie)… 

Site web

Source

Les 8 romans présélectionnés pour le prix France-Québec
Géraldine Schwarz, Paul Lendvai et Philippe Sands, Prix du livre européen